Suspension de permis due à l’alcool ? Comment retrouver une assurance auto ?

L’assurance auto est un système de protection contre tout risque encouru par un conducteur au volant. Néanmoins, il existe certains cas, où ces risques ne sont pas couverts par cette dernière. Tel est le cas lorsque le conducteur se trouve en état d’ébriété lors de la conduite. L’assurance peut même résilier le contrat si cela entraîne la suspension du permis de conduire, ce qui obligera l’assuré à chercher une autre assurance. Ainsi, comment s’y prendre ?

Suspension de permis pour alcoolémie : quand intervient-elle ?

Avant de s’occuper des différents moyens pour retrouver une assurance, il faut connaître les différentes raisons qui entraînent la suspension de permis pour alcoolémie.

La suspension de permis équivaut à un retrait temporaire du permis. La durée peut aller de quelques semaines à quelques années. Cette dernière intervient surtout lorsque le conducteur a commis des accidents ou infractions graves, alors qu’il était en état d’ivresse ou lorsqu’il était sous l’effet des stupéfiants. La suspension aura un impact sur l’assurance auto.

Suspension de permis pour alcoolémie : comment retrouver une assurance ?

Bien qu’il existe une assurance après suspension de permis, il n’est tout de même pas facile de l’obtenir. En effet, il se peut que de nombreux assureurs refusent de vous assurer, après avoir examiné votre dossier. Si c’est le cas, vous devez donc contacter le Bureau central de tarification. Celui-ci va essayer de résoudre votre problème, en essayant de vous trouver pour votre auto l’Assurance En Direct. Néanmoins, il va fixer lui-même la tarification de l’assurance, qui est souvent assez couteuse pour l’assuré. De même, le dossier de traitement peut prendre un long délai, allant de quelques semaines à 2 mois. Si vous ne pouvez pas attendre, alors n’hésitez pas à faire des comparaisons en ligne. À force d’en chercher, vous finirez sûrement à en trouver une qui est convenable à votre situation.

Suspension de permis pour alcoolémie : quelles conséquences sur l’assurance auto ?

La suspension de permis pour alcoolémie n’est pas seulement pénalisante pour l’assuré. Elle l’est également pour l’assureur. En effet, les risques à encourir suite à la suspension seront plus intenses, et cela pourrait coûter cher à l’assurance. Face à ce problème, l’assureur sera donc amené à effectuer l’une de ces situations :

Soit, il va appliquer une majoration de cotisations annuelles. Dans ce cas, l’assuré devra payer une surprime allant de 50 à 100 % de la valeur initiale des cotisations.

Soit, il va résilier le contrat d’assurance pour faute de l’assuré. Il va donc adresser un courrier à ce dernier, en guise de notification, accompagnée de la restitution des primes non encourues jusqu’à la déchéance du contrat. Si cette deuxième option apparaît, alors l’assuré sera obligé de re souscrire à une assurance auto résiliée.

Quelle assurance auto pour les conducteurs malussés et résiliés ?
Plusieurs éléments composent votre assurance : lesquels ?